image : «nous, jeu de l'enfant» de Stéphane Corre tous droits réservés

L'association les félins paradis est né en mars 1993 pour la recherche et l'enseignement en danse et principalement le tango argentin avec le truchement des arts martiaux internes.

Gilles Kotzebtchouk a commencé le tango argentin fin 1989, de même que le Taï Chi Chuan et le Qi Gong. Il a participé au rayonnement du tango argentin dans le grand sud au sein de l'association Tangueando, créée à St Quentin la Poterie dont il a été une cheville ouvrière pour l'organisation de la féria du tango sur Uzès puis Alès les trois premières années, premier festival de tango argentin en Europe ainsi que les premiers cours, bals et stages de tango.

Il se forme notamment avec Eric Muller et Jeusa Vasconcelos, Pablo Veron et Teresa Cunha, Gustavo Naveira, Federico Moreno et Catherine Berbessou puis auprès de milongueros à l'occasion de ses séjours à Buenos Aires à partir de 1994.

En mars 1993, il crée la compagnie les félins paradis dans laquelle il enseigne au départ le taï chi chuan puis une première approche de pratiques croisées tai chi-tango, et enfin le tango argentin sous forme de cours hebdomadaires tous niveaux à Nimes, Montpellier et en Avignon, environ soixante stages en we et une trentaine de semaines en résidences dans le grand sud, ceci jusqu'à fin 2002. Durant cette décennie, il ne cesse de pratiquer et de se former en tango, danse contact et Qi Gong, «yoga chinois».

C'est dans les semaines en résidence accueillant en moyenne une trentaine de participants que son enseignement sur l'étude de l'énergie conduisant l'improvisation prend forme.

Après une pause, il reprend la pratique du tango en 2012 et son envie de transmettre le reprend fin 2018.